Avant tout, il est à noter que le développement économique ne pourra jamais fonctionner à merveille sur les emballages. Sans ces derniers,  on ne saurait imaginer de distribuer en libre-service, d’assurer la rotation rapide des stocks, d’éloigner et de concevoir des sites de productions, d’élargir davantage les marchés, et ainsi de suite… On peut définir par ailleurs l’emballage comme un outil spécialement destiné à contenir sécuritairement des marchandises. De plus, il permet également leur manutention ainsi que leur acheminement du producteur au client ou à l’utilisateur et consommateur tout en assurant leur présentation.

En savoir davantage sur les fonctions importantes de l’emballage papier-cartonL'emballage papier-carton

La fonction principale d’un emballage  et de protéger et accompagne le produit  tout au long de sa vie afin d’éviter les agressions mécaniques, climatiques, bactériologiques, et ainsi de suite…  Pour les utilisateurs ou consommateurs, l’emballage garantit le contenu sécuritairement tout au long de la chaîne.

 

Contrairement au vrac, les produits seront packagés par unités de poids ou de volume puis  regroupés ensuite pour constituer des unités de plus en plus volumineuses aptes au stockage, à la manutention mécanisée, au transport routier/ ferroviaire/ maritime/ aérien.

 

L’emballage est destiné en même temps à la distribution et rangement. C’est-à-dire que les unités de transport seront ensuite éclatées afin de constituer des unités de distribution adéquate à la mise en place ainsi que la présentation sur le lieu de vente et  passe dès fois par des procédés complémentaires tels que le suremballage, présentoir et ainsi de suite… L’emballage devient alors un unité de vente qui sera plus facile à transporter par les clients. Il est très pratique par son emploi, dans sa capacité à servir  de nombreuses fois, à s’ouvrir, se refermer, se ranger, etc…

 

Il est également à noter que tout emballage peut être un outil d’information légales qui doit afficher de manière plus claire  la carte d’identité du produit qu’il protège à savoir la composition, quantité,  volume, pays d’origine, date de péremption, mode d’emploi, et beaucoup d’autres encore…

 

L’emballage peut aussi devenir un support de communication et reflète et valorise en même temps le produit qu’il protège. Les qualités d’impression de l’emballage papier-carton occupe un rôle capital pour identifier visuellement l’image de marque du produit.

 

Même après usage, on peut encore utiliser l’emballage, c’est-à-dire que celui-ci est sans conteste le plus recyclé.

Matériau de base papier-carton de l’emballage

Actuellement, le secteur industriel majeur s’articule davantage autour de trois famille de produits tel que les papiers emballages, le carton plat (appelé aussi compact contrairement au carton ondulé, matériau transformé) et les papiers pour ondulé. En effet, s’il peut exister des applications communes, ces papiers et carton restent utilisés dans des secteurs distincts.

D’abord, les papiers d’emballages sont spécialement utilisés dans la fabrication des sacs industriels, petits sacs, papiers techniques, papiers de pliage ou enveloppe, etc… Si vous voulez connaître les qualités principales des papiers d’emballage: Kraft pour sacs de grande contenance, kraft écru et sortes similaires, papiers couchés, papiers techniques et spéciaux et d’autres papiers d’emballage, papiers sulfurisés et papiers haute densité, papiers cristal et autres papiers calandrés, kraft blanc/ sulfites et sortes similaires.

En ce qui concerne le carton plat, ce dernier est conçu pour la fabrication de boîtes pliantes, boîtiers, étuis ou coffrets de luxe. Les principales qualités sont les suivantes: Carton couché ou non couché intérieur bois gris, verso gris, bois, blanc ou krafté, carton à l’enrouleuse, carton gris, et autres cartons plats.

Et quant aux papiers pour ondulé, ils  sont les composants quasi exclusifs du carton ondulé. Le produit final carton ondulé est un matériau sandwich constitué par l’assemblage de deux grandes catégories de papiers tels  que les papiers de couverture et les papiers de cannelures.

Les transformés de l’emballage papier-carton

 

  • Pour les sacs papier

 

La matière est ici le papier kraft qui confère des qualités, résistances ainsi que d’une haute porosité qui permettront de remplir les sacs ciment à des cadences extrêmement élevées et de hautes températures ainsi que la respiration du produit. En ce qui concerne le secteur des produits chimiques, rassembler le papier avec d’autres matériaux barrière garantira une protection optimale du produit.  Les qualités d’imprimabilité du papier permettent de réaliser des impressions les plus complexes ainsi que de modes d’emploi plus détaillés sur les sacs pour l’alimentation animale et des animaux  domestiques.  Les sacs papier est issu  d’un matière première naturelle, abondante et recyclable, utilisant des encres  à l’eau et des colles à base d’amidon de maïs qui rend  ces sacs impeccablement apte au contact alimentaire et largement  utilisé pour le conditionnement de produits tels que la farine et sucre, etc…Sac papier

Nombreux sont le choix que vous pourrez faire en ce qui concerne les sacs papiers à savoir: les sacs industriels (sacs ouverts collés, ouverts cousus et sacs SOS, sacs pinch bottom, sacs à valve); Les sacs de regroupement et de conditionnement grand public (sacs pour grande distribution et commerces traditionnels, sacs conditionnement, sacs boutique, sacs à poignées et  sachets de suremballage de luxe, sacs à poignées  standard, sacs de moyenne contenance, petits sacs et sachets)

 

  • Pour les cartons ondulés

 

Etant  un matériau sandwich, le carton ondulé est constitué de l’assemblage par encollage de papiers de couverture et papiers de cannelures. Les couvertures participent à la résistance mécanique ainsi que climatique de l’emballage et servent en même temps du support de communication et d’informations. Quant aux cannelures, ces dernières garantissent  la rigidité de l’emballage tout en conférant une  élasticité maximale juste le fait qu’elles servent d’amortisseurs en cas de chocs.carton ondulé gros plan, matériaux d'emballage

Les domaines d’emplois du carton ondulé est presque sans limite. Emballage 100% utilitaire et 100% pratique ou 100% rigide, il intervient dans presque tous les secteurs afin d’envelopper et supporter tous les types de produits solides, périssables, agressifs, etc… comme certains produits chimiques. L’emballage en carton ondulé possède trois  grandes familles telles  que les caisses à rabats,  le petit façonnage et les découpes.

Afin  de garantir une grande diversité d’utilisation, les cartons ondulés s’adapte sons de nombreuses formes principales à savoir: simple face ou SF (couverture unique avec une cannelure solidarisée par un joint de colle); double face ou DF (une couverture secondaire qui s’ajoute au SF); double cannelure ou DD (second module de SF qui s’ajoute au DF) et triple  cannelure ou TC (3SF qui s’associent à une couverture).

 

  • Les cartonnages

colis sur une paletteDisposant d’une qualité très variée, l’emballage en carton est un simple élément de transport qui est devenu une garantie pour les clients pour que le contenu ne subirra aucun dommage durant son transport. Voici donc les principaux points forts de l’emballage en carton: l’imprimabilité (impression à plat: offset, l’impression en creux: l’héliogravure, l’impression en relief: la typographie et la flexographie); l’adaptabilité; la renouvellement; l’impact publicitaire; la protection et sécurité; le stockage économique; la mécanisation de conditionnements; le recyclage et biodégradabilité et la publicité sur les lieux de vente  PLV.

L’emballage papier-carton contribue à l’économie en boucle ainsi qu’à la réduction des impacts sur l’écologie

Le développement de l’économie de boucle permet en effet d’optimiser progressivement l’emploi des ressources naturelles qui seront indispensables à son alimentation ainsi qu’à son entretien. On constate également le dépassement du faux débat matière neuve et matière recyclée juste le fait que le fibre réutilisée ou recyclée est la fibre neuve d’un produit ayant rempli son office. La fibre neuve est ainsi nécessaire à la boucle afin d’assurer la compensation des fuites du système et d’assurer en même temps la satisfaction des besoins croissants en matériaux.

Le développement de l’économique de boucle participe en même temps à l’efficacité énergétique du secteur juste le fait que l’énergie totale nécessaire au retour  à la matière première industrielle est inférieure à la somme des énergies économisées au niveau de l’extraction de la matière ainsi qu’au niveau de l’élimination des produits usagés. En effet, la réutilisation de la matière et la recherche constante de l’efficacité énergétique des  process ont permit de réduire efficacement la consommation de l’énergie moyenne à la tonne produite.

Et enfin, on constate généralement la consommation d’énergie verte et d’énergie propre ainsi que la réduction des émissions dans l’air et dans l’eau et de la consommation d’eau.

Étiqueté avec :